Kombucha

kambouchaConnaissez-vous le kombucha ? Il s’agit d’une boisson d’origine eurasienne (mongole ou chinoise), un thé fermenté à l’aide d’un symbiote ou champignon, particulièrement interessante sur un plan digestif. Son goût doux et parfumé, légèrement acidulé, s’apparente, selon Papa, à la limonade (!). Son PH entre 2 et 3.5 aide le corps à se rééquilibrer.

kamboucha 2Le kambucha doit sa fermentation à la présence de levures et de bactéries qui se manifestent sous la forme d’un champignon, la mère, flottant à la surface du thé. De la même façon que la mère du vinaigre lui procure son acidité, la mère du kombucha se réutilisera d’une brassée à l’autre, pourvu qu’elle soit lavée à l’eau froide ou au vinaigre de cidre non pasteurisé. Lorsqu’elle devient trop envahissante, il suffit de la découper !

Le kombucha est tellement facile à cultiver et tellement agréable à boire que vous ne vous en lasserez pas ! Même PetiteFille va chercher sa bouteille de « kipik » au frigo 😉

 

Cette recette est adaptée de celle de AntidoteMagazine. Personnellement, je ne fais pas la deuxième fermentation, en bouteille, parceque je ne parviens pas à le doser correctement et je n’apprécie pas le goût du gingembre. Il en résulte un kombucha moins pétillant mais tout aussi bon 😉

mère 1mère 2Pour votre première brassée, vous aurez besoin d’un symbiote, d’une mère. Soit vous avez un(e) ami(e) qui prépare déjà son kombucha et qui vous en donnera un morceau, soit vous achetez une bouteille de kambucha du commerce, le transvasez dans un pot en verre type Mason ou LeParfait dont vous couvrirez l’ouverture d’un tule. Laissez-le dans un placard, à l’abri de la lumière et de la poussière pendant 2 à 3 semaines. Le champignon va se développer à la surface.

Comme toutes préparartion fermentée, les règles d’hygiène doivent être strictement respectées au risque de permettre la propagation d’autres champignons et bactéries moins interessantes, voire nocives pour la santé. Lavez-vous les mains, rincez-les soigneusement avant de manipuler le symbiote, il n’aime pas du tout les reliquats de savon. N’utilisez pas de pinces, cuillères ou autres ustensils en métal, le champignon est caractériel. Dernier point, le champignon a un haut et un bas. Ne l’inversez pas au risque qu’il meure !

Prets ? Alors continuons !

Imprimer la recette
Kombucha
Temps de Préparation 1 heure
Temps de Cuisson 15 minutes
Temps d'Attente 3 semaines
Portions
litres
Ingrédients
Temps de Préparation 1 heure
Temps de Cuisson 15 minutes
Temps d'Attente 3 semaines
Portions
litres
Ingrédients
Instructions
  1. Portez l'eau à ébullition. Ajoutez le thè et le sucre, puis retirez du feu et mélangez avec une cuillère en bois. Laissez infuser 15 minutes, puis filtrez pour oter tout résidu de thé. Laissez refroidir.
  2. Lorsque la température du thé est inférieure à 25°C, transvasez-le dans un contenant en verre, ajoutez délicatement le champignon et le kombucha du commerce ou de votre brassée précédente.
  3. Protégez le contenant des poussière tout en le laissant respirer. Placez-le à l'abris de la lumière et des courants d'air. La température doit être stable, un placard est l'idéal.
  4. Cette fermentation dure de 1 à 3 semaines en fonction de la température, du volume, de la taille de la mère et du goût que vous voulez obtenir. Testez régulièrement votre mélange en prélevant un peu de kombucha. Attention toutefois à respecter les règles d'hygiène pour ne pas ensemenser votre préparation...
  5. Lorsque le kombucha a atteint la maturité voulue, retirez la mère et filtrez le thé pour retirer tous les residus de champignons. Ajoutez le gingembre si désiré et embouteillez le kombucha dans des bouteilles propres, stériles et fermables hermétiquement (bouchon à vis ou à collet)
  6. Pour réaliser la deuxième fermentation, laissez les bouteilles 48h à température ambiante.
  7. Après les 48h ou de suite après la mise en bouteille si vous ne faites pas la deuxième fermentation, placez les bouteilles au frigo et consommez à volonté !
  8. N'oubliez pas de conserver un bouteille pour la prochaine brassée. La mère, une fois rincée, de conserve en boite hermétique au frais.
Partager cette recette

Une réflexion sur “Kombucha

  1. agnes maujean dit :

    çà ressemble au kéfir que l’on buvait quand on était enfants. François et Claire THOYER en font encore régulièrement. J’ai hâte de gouter ce mélange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *